Texte de "On veut plus d'ça" (Atelier Villeneuve)

 

 

Djibrirou/
Dans la tèc, toujours avec un ballon/
Dans le hall toujours avec mes potos/
le reufton toujours avec un moto/

On allait s’mettre ienb, où ? à Décathlon/

un jour j’ai quitté mon pays avec le rêve de revenir/

j’ai du mentir à ma famille eux qui croyaient qu’j’avais l’sourire/

j’voyais ma mère faible, devant mes yeux/

j’priais l’soir ouais, pour qu’elle aille mieux/

 

j’levais des portières à bout d’bras, assis de haut l’chef nous téma/

moi et mes gars, on était là, y a plus moyen qu’on vive ça/

y a un moment y en a eu marre, on a manifesté/

le chef qui était là, il n’pouvait plus nous tester/

 

il a fini par quoi, nous détester/

il a appelé les kondés ils nous ont molesté/

notre silence met la pression c’est pour ça que de bruits courent/

j’ai raconté la vie d’Medhi, j’peux plus faire demi-tour/

 

Refrain :

Les halls tous pourris, y avait plus moyen qu’on vive ça/

Les vélos volés, y avait plus moyen qu’on vive ça/

Les scooters dégradés, y avait plus moyen qu’on vive ça/

Les boîtes aux lettres toutes niquées,  y avait plus moyen qu’on vive ça/

On veut plus d’ça, on veut plus d’ça. (x2)

Les huissiers la sère-mi, on veut plus d’ça

Les GAV , OPJ, on veut plus d’ça/

 

Zeïko/

Le chronomètreur cet arnaqueur/

nous a transformé  en riposteur/

ça résonne dans mon cœur puis ça m’fait peur/

est-ce que c’est mon avenir de dev’nir rappeur/

j’habite à Villeneuve la Garenne, où les immeubles c’est la galère/

j’ai grandi à la Caravelle, où les loyers deviennent trop chers/

moi et Medhi ça fait qu’un/

t’étais ému, on t’a élu, t’es quelqu’un d’bien !/

 

Youssef/

On aurait voulu grandir au bord de la mer/

Dans la tess, ils nous traitent comme de la merde/

Y a pas qu’à l’athlé’ où on est chronométrés/

Même si je suis ouvrier, je sais qu’suis mal payé/

Je sais qu’y a des mec qui friment avec des Audi/

Mais qui habitent, dans des taudis/

J’voulais faire grandir ma famille avec le sourire, dans un paradis/

mais on a pas eu le choix, on a grandi dans un hall pourri/

dans un hall pourri, c’est pas une vie qu’on mène ici/

j’ai 14 piges mais j’suis pas ton p’tit/

j’veux grandir à Marbella, dans une putain villa/

avec une Porshe Panamera, est-ce que Panama est là ?/

20 plus tard j’suis reparti dans mon pays/

tristement, Medhi, calmement/

 

 Refrain

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :